© Le Tangram
Interview / Reportage

"Un carnaval des animaux" en préparation

Découvrez-en plus sur ce projet à venir

 

A l’occasion du 100ème anniversaire de la disparition de Camille Saint-Saëns (1835-1921), l’Orchestre Régional de Normandie, la Compagnie La Magouille et le violoniste et compositeur Régis Huby s’associent pour proposer une nouvelle version du célèbre Carnaval des Animaux.

En février, les équipes artistiques étaient au Théâtre Legendre pour leur première résidence du spectacle jeune public "Un carnaval des animaux".

Ce temps de travail a permis aux artistes de travailler sur les prototypes des éléments scénographiques et des marionnettes, ainsi que l'adaptation musicale.

Pour en savoir sur ce projet, découvrez l'interview de Pierre-François Roussillon, directeur général de l'Orchestre Régional de Normandie.

• Pour quelles raisons avez-vous choisi l’œuvre « Le carnaval des animaux » ?

À l’occasion des 100 ans de la mort du compositeur Camille Saint Saëns en 2021, j’ai eu envie de le célébrer en reprenant son œuvre la plus réputée et pourtant absente de son catalogue officiel « Le Carnaval des Animaux ». Cette suite musicale pour orchestre était à l’origine une boutade combinant références et pastiches à destination des plus jeunes.  

Cette œuvre est composée de très beaux numéros tels que le Cygne et l’Aquarium. J’avais envie de la revisiter pour en faire un nouvel objet et proposer « Un carnaval des animaux », un spectacle à l’intention des plus jeunes qui aborde des thématiques telles que la préservation de la nature et la disparition des espèces animales.  

 

• 3 mots pour décrire cette œuvre
Inspirante, novatrice, faussement naïve

 

• Comment avez-vous réinterrogé la partition ?

L’adaptation musicale a été confiée à Régis Huby, compositeur au parcours classique qui évolue également dans le milieu du jazz et de la musique électronique. Nous avons choisi un instrumentarium à l’habillage électro composé d’un violon, d’une flûte, d’un alto et d’un violoncelle. Toute la partition de Saint Saëns est jouée et agrémentée d’improvisations.

Nous nous sommes associés à l’autrice Julie Aminthe qui a imaginé un texte original, savoureux, tendre, imagé et poétique.

 

• Pour quelles raisons avez-vous choisi les marionnettes pour adapter cette œuvre ?

Le secteur des marionnettes est en pleine mutation. La partition musicale se prête parfaitement à cette esthétique qui permet d’inventer une nouvelle narration.

Je souhaitais collaborer avec une compagnie régionale. J’ai rencontré La Magouille, qui avait déjà travailler la thématique des animaux lors de précédents spectacles.

C’est la première fois que tous ces artistes sont réunis autour d’un même projet !

 

• Quelle est la scénographie imaginée ?

L’histoire se déroule la nuit. Les musiciens sont en hauteur et représentent les constellations. Les animaux sont hauts en couleur et s’intègrent dans une scénographie évolutive qui dévoilera ses secrets...

 

• À quelle date est prévue la création ?
Novembre 2021


Publié le 04 mars 2021

chargement