Durée : 1h25
Accessibilité H

Placement assis 

Tarifs B : 20€ / 15€ / 12€ / 10€

Sous ce titre emprunté à Brecht qui évoque le blues, le jazz et le sud des États-Unis, le romancier Gilles Leroy avait fait un portrait de Zelda, cette « belle du sud » qui rencontra Scott pour former ce couple, déchiré et néanmoins indissociable dans l’histoire de la littérature américaine, Zelda et Scott Fitzgerald. Guillaume Barbot lui donne à son tour la parole dans un road movie haletant au swing effrené et hors la loi.

On écoute Ella Fitzgerald, Nat King Cole, Louis Prima. On swingue. On jazze et on suit les tumultes du couple, les désordres et les folies, les dérives et les excès, les élans de leurs créations. De New York à Paris, Zelda raconte, à la première personne sa vie de recluse, de « créature », de « créateur », de femme soumise et rebelle. Elle conte « l’envers du paradis ».
        
Ce théâtre-concert pour une actrice et trois musiciens-acteurs nous plonge dans un univers romanesque (et théâtral !), dans ses intrigues, dans l’intimité de deux œuvres et d’une vie croisées. Tendre est la nuit écrivait Scott. Pas si sûr lui répond Zelda !

 

Production

Production : Cie Coup de Poker Coproductions : Le Tangram Scène Nationale d’Evreux, Théâtre de Chelles, Théâtre du Vellein Soutiens : DSN Scène Nationale de Dieppe, Le Théâtre de la Tempête, Département de Seine et Marne, la SPEDIDAM
La compagnie est conventionnée par la DRAC Ile-de-France

Distribution

Texte de Gilles Leroy Adaptation et mise en scène Guillaume Barbot, Cie Coup de poker D'après le roman Alabama Song, prix Goncourt 2007 (éditions Mercure de France) Direction musicale Pierre-Marie Braye-Weppe  Avec Lola Naymark (Zelda), Pierre-Marie Braye-Weppe – violon, guitare, jeu (psychiatre), Louis Caratini – piano, jeu (l’aviateur et les prétendants) et Thibault Perriard – batterie, guitare, jeu (Francis Scott) Scénographie Benjamin Lebreton Lumières Nicolas Faucheux Son Nicolas Barillot Chorégraphe Bastien Lefèvre Costumes Benjamin Moreau Assistant Stéphane Temkine Régisseurs Aurore Beck, Sylvain Marguerat, Camille Audergon

chargement