Paul Desveaux

Metteur en scène

Artiste associé sur la saison 2018-19, le metteur en scène Paul Desveaux s'investit également dans les cours de théâtre du Tangram (Les Ateliers du Tangram) qu'il coordonne.

C’est à Bernay, en 1997, que Paul Desveaux fonde sa compagnie, L’héliotrope. Dès ses premières créations, il confronte la chorégraphie, la musique et l’image cinématographique au théâtre. Il travaille ainsi avec le réalisateur Santiago Otheguy sur Vraie Blonde, et autres de Jack Kerouac et, depuis L’Éveil du printemps de Frank Wedekind, collabore avec la chorégraphe Yano Iatridès – décédée en mai 2015 – et le compositeur Vincent Artaud.

S’il relit les classiques (Les Brigands de F. Schiller, L’Orage d’A. Ostrovski, La Cerisaie d’A. Tchekhov), il travaille aussi avec des auteurs contemporains, comme Arezki Mellal sur son roman Maintenant ils peuvent venir, et Fabrice Melquiot sur Pollock. En 2012, il crée son premier spectacle jeune public, Frankenstein. En 2013, il met en scène Pearl de Fabrice Melquiot au Volcan – Scène nationale du Havre.

Cette saison, Paul Desveaux continuer à tourner Pollock de Fabrice Melquiot qui sera présenté en janvier à New York et dans le cadre du Festival Terres de Paroles. Sa prochaine création pour 2019-2020, Diane Self Portrait, autour de la photographe américaine Diane Arbus avec Anna Mouglalis, marquera la dernière partie de sa Trilogie Américaine (après Joplin et Pollock) conçue avec l’auteur Fabrice Melquiot.

Soucieux de transmettre, désireux de travailler sur son territoire natal qu’il n’habite plus mais connaît bien, conviant la danse et la musique et aussi l’image dans son travail de mise en scène, c’est sur des axes d’intérêt communs que s’établit sa rencontre avec le Tangram. Pour la saison 2018/2019, Paul Desveaux coordonnera une nouvelle fois les ateliers de l’école de théâtre du Tangram.