Durée : 1h40 
Accessibilité H

Placement assis numéroté

Tarifs B : 20€ / 15€ / 12€ / 10€
Spectacle dès 15 ans

 

« Larguer les amarres », l’expression marine est passée dans le langage courant pour témoigner de cette envie de tout laisser pour un ailleurs inconnu, que l’on attend meilleur ou pour le moins différent. C’est ce qu’a décidé Rodolphe, « à l’aube de la quarantaine, acculé par la vie » et qui voit dans ce départ la seule échappatoire à son destin borné. Laissant femme et enfant, il choisit la mer, mais la météo rend l’entreprise périlleuse et fort risquée.

De rêves en délires, Rodolphe s’invente et raconte… son histoire. En mer, parfois, les langues se délient et les taiseux se font diserts. Dans une langue d’embruns et de tempêtes, Marie Dilasser traque la disparition (« vanish »… disparaître en anglais), la peur et les lendemains incertains. Avec trois comédiens, elle réunit les mots de celui qui est parti, de ceux qui sont restés et de leur dialogue interrompu. Elle emprunte à la navigation son vocabulaire, initié et précis, la mer et ses angoisses, ses « bruits de grince, de gronde et de clapot ».

Elle restitue l’individu dans sa solitude extrême, dans sa traversée du grand-large vers l’ailleurs. Avec, çà et là, des échos d’aventures et de lectures, les ombres de Jules Verne, d’Herman Melville et de Jack London, les fantômes marins d’Éric Tabarly et du vagabond frondeur Bernard Moitessier. « Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer » écrivait Aristote…

Production

Production CDN Vire Coproduction Archipel Granville - scène conventionnée d’intérêt national « Art en territoire », le Théâtre de Lorient CDN, Communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel - Normandie

Distribution

Mise en scène Lucie Berelowitsch Texte Marie Dilasser en lien avec l’équipe artistique Avec Guillaume Bachelé, Najda Bourgeois, Rodolphe Poulain Collaboration artistique Sylvain Jacques Musique Guillaume Bachelé Scénographie Hervé Cherblanc Lumières Christian Dubet Décors Ateliers du Préau

chargement