© Véronique Vercheval

Durée : 1h
Accessibilité H

Placement assis

Tarifs B : 20€ / 15€ / 12€ / 10€

« Trace : Empreinte ou suite d'empreintes, de marques, que laisse le passage d'un être. »

C’est bien de cela dont il s’agit ici. Imprimer sa marque, s’exprimer, prendre date. Et si les nations africaines sont les premières destinataires, c’est bien aussi au monde que s’adresse le poète, romancier sénégalais, Felwine Sarr, aujourd’hui, l’une des rares voix du continent africain à franchir le mur du silence indifférent.          

Revenu d’un long voyage, un homme évoque sa fuite, sa traversée, son échouage, la prise en main de son destin. « J’ai conquis la parole. Elle me fut longtemps refusée ». Il parle aux siens mais également à nous, car nous sommes tous concernés. « Et la décolonisation des esprits doit se faire de part et d’autre de la Méditerranée ».          

Felwine Sarr est un penseur de notre temps. Son propos est humaniste. Il est aussi poète, il veut « désensabler les eaux vives ». Il dénonce et s’insurge. Il nous invite au rêve, à l’utopie.
Etienne Minoungou est son interprète. Le dramaturge Aristide Tarnagda est à la mise en scène. Et la kora, le ngoni et l’arc à bouche de Simon Winsé accompagnent sur scène le texte.

 

Dans le cadre de la célébration du trentenaire du lycée Léopold Sédar Senghor d’Évreux.
Lauréat du prix Von Brochowski South North Foundation
Ce spectacle bénéficie du label « Africa2020 »

Production

Production : Théâtre de Namur Coproduction : Festival Les Récréatrales - Ouagadougou, Festival AfriCologne. Soutien : Fondation von Brochowski Sud-Nord (www.southnorth.foundation), Institut Français. Diffusion : La Charge du Rhinoceros

Distribution

Texte de Felwine Sarr Mise en scène Aristide Tarnagda Avec Etienne Minoungou Musicien Simon Winsé Vidéo Emmanuel Toe Création lumières Rémy Brans

chargement