Métro Verlaine

Groupe de pop sauvage

Originaire d'Évreux, Metro Verlaine est pourtant un pur produit de l'âge d'or du post punk londonien.

Fondé début 2013, après un voyage à Londres, Metro Verlaine commence son histoire à deux. Axel à la guitare et Raphaëlle au chant s’enferment dans un petit appartement ébroïcien pour y travailler jour et nuit. Les compos s’affinent et la boîte à rythmes minimaliste devient un atout pour le duo. Amoureux du punk 70’s et des grandes chanteuses soul, le groupe forge peu à peu sa propre identité musicale et Joe rejoint le duo.

Été 2015, le trio entre au Studio 33 Rec et enregistre son premier EP « Manchester », un 4 titres en français qu’il part défendre sur les routes de France et d’Angleterre pendant plusieurs mois.

A la suite de la tournée, le groupe fabrique de nouvelles chansons à la maison et le besoin d’intégrer un nouvel instrument au trio se fait rapidement ressentir. Printemps 2016, Romain fait son apparition à la basse et ouvre de nouvelles perspectives musicales au groupe.

Influencé par des artistes comme The Cure, Joy Division et autres combos entre post punk et new wave 80’s, Metro Verlaine défend désormais sa pop sauvage, toujours en français, sur scène partout en France. Soucieux de ne pas perdre sa spontanéité, le désormais quatuor se lance à corps perdu dans la composition et l’écriture d’un premier album. L’enregistrement sous la houlette du guitariste californien Charles Rowell (Crocodiles) et d’Arthur Guegan s’est déroulé en 2017 et concrétisé en 2018 avec la sortie de Cut-Up, leur premier album.